Recherchez et découvrez les fiches des groupes et des artistes sur NewZeeK

En ce moment sur NewZeeK :

Winamp VLC Media Player iTunes windows Media Player Real Player

Parlor Snakes

Rock

Origine: Paris / New-York

Influences: Blues Explosion, The Cramps, Nick Cave, Rolling Stones (The), Patti Smith, Elvis Presley, John Lee Hooker.

Qui est-ce?

NewZeeK - Parlor Snake - Crédit : Frédéric LemaîtreDepuis un bout de temps déjà PARLOR SNAKES traine ses bottes dans le coin.
Suffisamment pour enregistrer quelques démos, sortir deux singles ("Shotguns" en 2008, « Tomorrow Never Comes » en 2012 ) , un album ("Let's Get Gone" en 2012 ) , jouer de nombreux concerts en France, Italie, Belgique et changer deux fois de section rythmique.
Eugénie Alquezar au chant et à l'orgue, Peter Kay à la guitare, YuJim à la batterie et le dernier arrivé Séverin à la basse.
Il n'en faut pas plus pour donner envie de danser, se déhancher, commander cette sixième bière, fumer un joint, enfoncer l'accélérateur, acheter un ou deux vinyles, embrasser cette fille, enlacer cet inconnu, mater un vieux film noir, ou se battre à mains nues.
L'inspiration n'a pas de fin, elle ne fait que se transmettre. .
Ces 3 garçons et cette fille sont ce dont le rock'n'roll a besoin en ce moment : énergie brute et fiévreuse, tension sexuelle, esthétique sensorielle.
Plutôt que de chercher à définir leur musique et leurs influences , Parlor Snakes préfère laisser les gens se faire leur opinion pendant leurs concerts intenses et moites.
Un ancien musicien de PJ Harvey leur a dit que ca sonnait comme si Blondie avait rencontré The Gun Club. Un autre que c'était comme du John Lee Hooker joué par The Stooges. A vous de voir et de décider.
La seule chose à dire c'est qu'ils ne s'éloignent jamais bien loin de leurs racines blues-rock'n'roll-punk.

 


Parlor Snakes have been around for a while.
Enough time to record couple of demos, release two 45s, an album, playing countless shows in France, Italy and Belgium and changing their rhythm section twice.
Singer and organ player Eugénie Alquezar, guitarist Peter Kay, drummer Yujim and the latest member Séverin on bass guitar. That's all it takes to make you wanna rock and dance, have a beer, smoke a joint, drive fast, kiss a girl, buy a hat, watch old films, punch a cop... Inspiration never ends, it's just transmitted.
Ready to record their second album, these boys and a gal are what rock'n'roll needs these days. Energy, scuzz, fuzz and speed.
Always being weary of giving the description of their music or influences, Parlor Snakes let the people find out by themselves during their intense shows.
Somebody said they're like Blondie meets The Gun Club, other that it's the Stooges playing John Lee Hooker. You decide.
Truth is they never steer away from their blues-rock'n'roll-punk roots.

Multi-media:

Ils en parlent :

"Envoû­tants sur scène, excel­lents sur disque : la mor­sure, c’est quand vous voulez." - Dr Groove - coupdoreille.fr

"Depuis qu'on a écouté Parlor Snakes sur disque, le quatuor est passé de sympa à sexy-garageux qui tourne bien (...). Là, ils explosent et par moment Eugénie évoque la petite soeur d'Alisson Mosshart..." - Isabelle Chelley - Rock'N'Folk


"C’est simple et efficace ! J’en veux ! Du pur garage ! "Wild Eyes", avec son riff mid tempo juteux, sensuel, nous renvoie au "Dirt" des Stooges. On sent l’Iguane pas bien loin." - La Grosse Radio


"Le groupe alterne judicieusement des ballades et des morceaux plus punchy, la chanteuse minuscule a une de ces grandes voix sensuelles à l'américaine qui vous donnent instantanément envie de ronronner, lové dans ses bras." - concertandco.com


"[La chanteuse] ne ralentit jamais la cadence, déchaînée devant son micro, soutenue par un bassiste et un gratteux (l'américain) efficaces et surtout par un batteur excellent, quoique moustachu." - Hard Force


"Ce groupe franco américain mené par une chanteuse hargneuse et incendiaire nous livre un bon vieux Rock’n’Roll garage simple mais très efficace. J’avoue être resté assez impressionné par la qualité de cette formation inconnue pour moi. La présence scénique de la maîtresse de cérémonie est plus que bluffante... C’est toujours plaisant de voir un groupe prendre un véritable plaisir sur scène. Les 4 complices aiment jouer ensemble et tant mieux car ils le font bien." - L'aguicheuse

"
 The album opens with ‘Snake Crawl’, three-minutes orchestrated around a voice that wraps itself around bluesy guitar riffs and hints of organ. This song is a dive into Parlor Snakes’s mind, giving you the perfect introduction to the whole piece and not without reminding you of established American bands such as the Black Keys, Black Rebel Motorcycle Club or the Dead Weather." - Howl House


"Leur mélange de mystère, d’attitude cool et de sensualité voodoo prend toute sa dimension sur scène." - petitbain.org

Hypnotique, sauvage et cultivé, « Let’s Get Gone » propose en effet un voyage cinématographique au coeur de l’Amérique déjantée et de ses idoles rock’n'roll, au cours duquel on croise les fantômes de Debbie Harry, Jeffrey Lee Pierce, Roy Orbison ou John Lee Hooker… - See more at: http://rebelgirldiary.fr/?p=673#sthash.NkZ2IfeT.dpuf
Hypnotique, sauvage et cultivé, « Let’s Get Gone » propose en effet un voyage cinématographique au coeur de l’Amérique déjantée et de ses idoles rock’n'roll, au cours duquel on croise les fantômes de Debbie Harry, Jeffrey Lee Pierce, Roy Orbison ou John Lee Hooker… - See more at: http://rebelgirldiary.fr/?p=673#sthash.NkZ2IfeT.dpuf
Hypnotique, sauvage et cultivé, « Let’s Get Gone » propose en effet un voyage cinématographique au coeur de l’Amérique déjantée et de ses idoles rock’n'roll, au cours duquel on croise les fantômes de Debbie Harry, Jeffrey Lee Pierce, Roy Orbison ou John Lee Hooker… - See more at: http://rebelgirldiary.fr/?p=673#sthash.NkZ2IfeT.dpuf

Contacts:

Presse >>> eugenie_girard@hotmail.com

Booking >>> Jean-Luc Jousse / Jostone Traffic
jeanluc@jostonetraffic.com +33 238 562 876


http://jostonetraffic.com/